Le Laboratoire des Matériaux Avancés (LMA) est spécialisé dans l’étude, la réalisation et la caractérisation de couches minces, utilisées pour des expériences scientifiques basées sur l’optique. Plus simplement, il fabrique des miroirs. Bien entendu nous ne parlons pas de celui dans lequel vous vous regardez tous les matins en vous brossant les dents, non ! Nous parlons plutôt de miroirs de très haute performance dédiés à la recherche scientifique, notamment pour la détection des ondes gravitationnelles.

Avec sa théorie de la Relativité Générale, Albert Einstein a prédit leur existence mais elles n’ont, à ce jour, pas encore été détectées directement sur Terre. Par le biais de ses travaux, le LMA pourra contribuer à leur détection, véritable enjeu scientifique du 21ème siècle pour les astrophysiciens et physiciens du monde entier.

Afin d’ouvrir une nouvelle fenêtre sur l’astronomie de demain, les membres du laboratoire proposent aux publics de pousser les portes d’un lieu unique. En cette année thématique sous le signe de la lumière, c’était une évidence pour eux de mettre au grand jour, les travaux et procédés réalisés dans ce site singulier.

Comme depuis de nombreuses années pour la Fête de la Science, plus de la moitié des membres du laboratoire s’impliqueront dans cet événement pour transmettre l’envie des sciences, tout en diffusant leurs connaissances et en présentant les outils qu’ils manipulent au quotidien dans leurs travaux de recherche. Un désir d’échanges et de dialogues qui sera facilité par le cadre proposé, expliquent Nathalie Gibelin et Jérôme Degallaix, membres du laboratoire. Par petits groupes, les visiteurs pourront évoluer et découvrir les différents espaces de vie composant le laboratoire : de la salle de réunion pour un moment introductif de présentation, aux visites des salles blanches et grises dans lesquelles les miroirs sont réalisés. Des manipulations grandeur nature viendront, par petites touches, ponctuer cette visite :

  • Un modèle présentant les déformations de l’espace-temps par analogie vous permettra de percer les mystères des mouvements de l’univers. N’oubliez pas de vous munir d’une pièce de monnaie afin de pouvoir visualiser les ondes gravitationnelles.
  • Un modèle réduit d’un détecteur d’ondes gravitationnelles avec lequel vous pourrez voir la sensibilité de l’instrument.
  • Gardez précieusement la pièce de monnaie que vous aurez utilisée en début de visite car vous pourriez assister à sa transformation… Les procédés de dépôts réalisés sur les miroirs seront montrés, à l’identique, sur des pièces de monnaie.
  • Afin de vérifier les dépôts réalisés sur les miroirs, des tests de caractérisation seront proposés et vous seront présentés à échelle réduite, grâce à une expérience construite de toute pièce pour vous !

Vous souhaitez pousser la porte d’un laboratoire de recherche, échanger sans tabou avec ses membres, n’hésitez plus et venez visiter le LMA :

  • pour les scolaires, le jeudi 8 et vendredi 9 octobre en réservant sur le site http://bit.ly/lmacosmos,
  • pour le grand public, le samedi 10 octobre de 11h à 17h.

Plus d’informations sur le site régional de la Fête de la Science : http://www.fetedelascience.fr/pid25668/fiche.html?projet=24302#haut

 

Mesure de la qualité de surface d’une optique de larges dimensions Photo copyright CNRS Photothèque – RAGUET Hubert

Mesure de la qualité de surface d’une optique de larges dimensions
Photo copyright CNRS Photothèque – RAGUET Hubert